Catégories

Le dernier empereur – 2010 de Jean Sévillia

 Le dernier empereur – 2010 de Jean Sévillia
  • Broché: 360 pages
  • Editeur : Perrin (28 octobre 2010)
  • Collection : Hors collection
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2262028583
  • ISBN-13: 978-2262028589

Plus de détails


12,99 € (Franco de port pour la France)

ZZ-10522

D'occasion - Bon état

Bel état. Livre broché couverture souple.

 

Présentation de l'éditeur

Le règne fulgurant et tragique de l'Archiduc Charles qui tenta de sortir son pays de la Première Guerre mondiale, de le démocratiser politiquement et qui au milieu des épreuves et de l'exil sut conserver intacte sa foi en l'homme et en Dieu.

Vienne, 1916 : l'empereur François-Joseph meurt après soixante-huit ans de règne. Son successeur est son petit-neveu, titré Charles Ier en Autriche et Charles IV en Hongrie. Agé de 29 ans, accédant au trône en pleine guerre, le nouveau souverain possède un programme : la paix, les réformes. Négociant en secret avec les Alliés, il fait l'impossible pour sortir son pays du conflit, mais ses efforts n'aboutissent pas. Proche du peuple, attentif aux questions sociales, il imprime un nouveau style à la monarchie des Habsbourg, mais sa volonté novatrice n'est pas toujours comprise.
En 1918, la guerre étant perdue pour les puissances centrales, la Double Monarchie se disloque et Charles Ier doit quitter le pouvoir. Réfugié en Suisse, il tente par deux fois de retrouver sa couronne en Hongrie. Après cet échec, la famille impériale est reléguée à Madère. Sans ressources, elle y fait l'épreuve du dénuement. Cette page sombre, vécue chrétiennement, s'achève dans le drame : le 1er avril 1922, le dernier empereur meurt de maladie, à l'âge de 34 ans. L'impératrice Zita, sa femme, attend alors son huitième enfant.
En le béatifiant, en 2004, Jean-Paul II a voulu faire de Charles d'Autriche, personnage à qui l'Histoire a réservé une destinée tragique, une fi gure spirituelle pour notre temps, offrant en modèle son amour de la paix et de la justice, et son humilité.

Jean Sévillia est l'auteur d'une série d'essais remarqués, qui lui ont valu un large public :
Le Terrorisme intellectuel (2000), Historiquement correct (2003), Moralement correct (2007), tous publiés chez Perrin. Revenant ici à la biographie, il a recouru à des sources qu'il n'avait pas exploitées pour son portrait de l'impératrice Zita (Zita, impératrice courage, 1997).


Presse:

"Il faut se précipiter sur ce livre, plus de 300 pages exaltantes et traversées d'élans du coeur qui nous emportent au-delà des mots. Il est, Jean Sévillia, et je suis, après l'avoir lu, et le seront aussi tous ceux qui le liront, des sujets inconditionnels de l'empereur Charles Ier et de l'impératrice Zita."
Jean Raspail, Le Figaro Magazine, 31 Août 09

"Douze ans après avoir rendu hommage à l'impératrice Zita, Jean Sévillia complète son diptyque avec cette biographie passionnante du dernier des Habsbourg."
Francois Taillandier, Le Figaro Littéraire, 17 Septembre 09

"Utilisant des sources inédites, communiquées par la famille impériale, Jean Sévillia rend non seulement son destin à un empereur méconnu, mais aussi sa vie à un homme, un époux et un père."
".. [un] ouvrage remarquable et émouvant."
Vincent Meylan, Point de Vue, 25 Novembre 09

Un mot de l'auteur

Jean Sévillia est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine. Après une série d'essais remarqués qui lui ont valu un large public: Le Terrorisme intellectuel (Perrin, 2000), Historiquement correct (Perrin, 2003), Moralement correct (Perrin, 2007), il revient à la biographie avec ce livre. Pour l'écrire, il a recouru à des sources qu'il n'avait pas exploitées pour sa biographie de l'impératrice Zita (Zita impératrice courage, Perrin, 1997).